Inauguration d'un défibrillateur cardiaque dans le parc de Bercy - mardi 17 octobre 2017

  • 17 octobre 2017
  • Mis à jour le 18 octobre 2017
  • Santé

Trois personnes par jour sont victimes d'un arrêt cardiaque dans un lieu public de la capitale. Afin de mobiliser les Parisiens aux gestes de premiers secours, la Ville de Paris poursuit son engagement en faveur du déploiement du plan Paris qui sauve. L’un des vingt premiers défibrillateurs dans l’espace public a été inauguré dans le 12e, mardi 17 octobre, au Chai de Bercy.

Un des vingt premiers défibrillateurs inauguré au Chai de Bercy (12e)

Lors de la clôture des dernières Assises Parisiennes de la Santé, la Maire de Paris, Anne Hidalgo, avait annoncé le déploiement de 1 000 défibrillateurs dans l’espace public, d’ici cinq ans.

Mardi 17 octobre, Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12e arrondissement, Anne Souyris, adjointe à la Maire de Paris chargée de la santé et Pénélope Komitès, adjointe à la Maire de Paris chargée des espaces verts, ont inauguré un des premiers défibrillateurs installés dans l’espace public au Chai de Bercy. Ce défibrillateur fait partie des vingt premiers appareils installés.

Près de 400 appareils équipent la plupart des bâtiments municipaux qui accueillent du public, notamment les piscines et les centres sportifs. Depuis 2016, ce sont les grands parcs parisiens qui se voient doter de défibrillateurs entièrement automatiques, très simples d'utilisation et disponibles 24h sur 24.

Cette progression rapide de l’équipement en défibrillateurs (152 nouveaux appareils) est rendue possible grâce à l’aide financière apportée par la Fondation CNP Assurances.

Fin 2017, la totalité des grands parcs ainsi que les rives de Seine et des canaux St-Martin et Ourcq seront équipés de défibrillateurs.

Le choix d'un défibrillateur automatique

Le choix de la Ville s’est porté sur les défibrillateurs entièrement automatiques. Ces défibrillateurs, très simples d’emploi et sans danger, sont désormais accessibles et manipulables par toute personne témoin d’une personne qui s’écroule inconsciente, probablement victime d’un arrêt cardiaque. Les défibrillateurs peuvent être utilisés même sans formation, car ils vont guider pas à pas les gestes de secours. Dès l’ouverture du défibrillateur, des instructions sont données en français (langue par défaut) ou en anglais. Ces instructions sont également écrites sur un écran pour les personnes malentendantes.

Paris qui sauve: un plan d’actions en trois volets

Adopté en décembre 2015, le plan Paris qui sauve, coordonné par la Ville de Paris, a déjà permis à plus de 20 000 personnes d'apprendre à sauver une vie, lors d’initiatives et de formations hors les murs, et permettre un engagement citoyen de chacun dans la chaîne des secours.

Le plan Paris qui sauve comporte trois volets :

  • la formation aux gestes qui sauvent
  • l’installation de défibrillateurs dans l’espace public
  • la prévention du psychotraumatisme

Ce plan a été rendu possible grâce au partenariat mis en place avec la Croix-Rouge Française, la Protection civile de Paris, la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris qui fournissent les formateurs, et sous l’impulsion de deux parrains :

  • le Dr Patrick Pelloux
  • le Pr Jean-Pierre Tourtier

La formation aux «gestes qui sauvent»: un rôle majeur pour préserver des vies

Grâce à l’intervention de citoyens pour lancer la chaîne des secours et commencer les gestes qui sauvent, il devrait être possible de sauver une vie tous les jours! Il est en effet essentiel de pouvoir stabiliser des blessés pendant les minutes décisives qui précèdent l’arrivée des services d’urgence. L’essentiel des arrêts cardiaques surviennent aux abords des gares, sur les lieux publics présentant un flux important de personnes (grands boulevards, grandes places notamment lors des rassemblements, nœuds d’interconnexion des transports en commun), ainsi que dans les bois et parcs fréquentés par les sportifs (Bois de Vincennes, parc des Buttes-Chaumont…).

Quelques chiffres

En France: 50 000 personnes sont victimes d'un arrêt cardiaque brutal appelé « mort subite ». 8% vont s'en sortir (faute de recevoir les premiers gestes de secours)

A Paris: Trois personnes par jour sont victimes d'un arrêt cardiaque dans un lieu public et vont décéder si, dans les 8 à 10 minutes que vont mettre les services de secours à arriver, personne ne met en œuvre les gestes qui sauvent.

En Suède: 40% des personnes victimes d’un arrêt cardiaque s’en sortent grâce à des programmes de formation de la population et l'installation de défibrillateurs.


Dernière mise à jour le mercredi 18 octobre 2017

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris