Plus de logements

La Maire de Paris, Anne Hidalgo, a fait du logement la priorité de la mandature 2014-2020, face aux difficultés rencontrées par de nombreux foyers pour y accéder. En 2017, le 12e arrondissement compte ainsi près de  10 700 demandeurs de logement social: c’est la raison pour laquelle une politique de logement très dynamique y est menée, en s’attachant à la diversité des besoins des habitants de l’arrondissement, pour garantir la mixité.

La politique du logement s’est amplifiée depuis 2014 avec un objectif parisien inédit de production de 10 000 logements diversifiés, veillant aux équilibres sociaux et à la mixité dans les quartiers, afin que tous les habitants dans leur diversité (étudiants, jeunes travailleurs, personnes âgées, personnes isolées, familles,..) bénéficient des solutions de logement adaptées à leurs besoins et puissent rester vivre à Paris si tel est leur projet.

La politique menée vise à s’attaquer à tous les maux du mal logement et de la précarisation liée à l’habitat. La production de nouveaux logements s’accompagne donc de l’amélioration de la qualité du parc de logement social et privé parisien, de la protection des locataires du parc privé, d’un renforcement de l’équité et de la transparence dans l’attribution des logements sociaux par la mise en place de la cotation, de l’amélioration du parcours résidentiel des locataires notamment dans le cadre des mutations ainsi que d’une aide au développement de l’accession à la propriété.

Le premier levier indispensable et l’essence de la politique du logement est la production, qui nécessite de faire preuve de détermination d’ingéniosité dans une ville de la densité de Paris.

Le 12e arrondissement compte aujourd’hui plus de 12 500 logements sociaux familiaux au sens de la loi SRU (18 000 avec le parc libre des bailleurs sociaux et les logements intermédiaires) et plus de 1600 logements spécifiques (en centre d’hébergement et de réinsertion sociale, logements foyers, résidences sociales). Le taux de logements sociaux dans l'arrondissement est passé de 13,1 % en 2001 à 19,5 % en 2013 pour atteindre 21 % fin 2015, conformément aux objectifs de la loi SRU, l’objectif légal étant de 25% en 2025 et 30% en 2030.

En 2015, 612 logements sociaux ont été livrés dans le 12e arrondissement parmi lesquels 118 logements familiaux accessibles à une large catégorie sociale – des Parisiens disposant des ressources les plus modestes aux Parisiens composant la classe moyenne – 58 logements destinés aux personnes en situation de handicap, 92 logements destinés aux jeunes travailleurs ainsi que 344 logements étudiants. Cela correspond à 97 logements PLAI, 463 logements PLUS et logements 52 PLS, la proportion importante de PLUS par rapport au PLS étant liée au nombre significatif de logements destinés aux publics spécifiques (étudiants, jeunes travailleurs, personnes en situation de handicap).

En 2015, 774 logements ont par ailleurs été financés (285 PLAI, 251 PLUS, 238 PLS) dont 450 logements par le biais du conventionnement. Le conventionnement est en effet l’un des leviers de la création de logements sociaux à Paris. Deux conventionnements mixtes (PLAI/PLUS/PLS) de groupes RIVP ont ainsi été financés au 4-6 rue Jean Bouton (200 logements) et au 66-68 boulevard Soult (250 logements). Ces opérations s’accompagnent, autant que nécessaire, de travaux d’amélioration du cadre de vie et de l’habitat. Les locataires bénéficient quant à eux d’une protection plus solide à l’issue de ces opérations.

Les opportunités de préempter des logements privés dans les zones déficitaires en logement social sont également saisies à chaque occasion. En 2015, trois adresses ont été préemptées par la Ville de Paris dans le 12e arrondissement pour créer du logement au 3 rue Dagorno, au 9 rue de Capri et au 4 place Félix Eboué.

Par ailleurs, sur la mandature et au-delà de 2020, plusieurs milliers de nouveaux logements sont programmés dans les différents projets d’aménagement, le 12e arrondissement ayant la chance de disposer d’un potentiel foncier encore important à valoriser dans des projets menés en partenariat avec la SNCF, la RATP et l’Etat sur des emprises leur appartenant. Dans l’ensemble de ces projets urbains (Caserne de Reuilly, Bercy-Charenton, Debergue, Paul Valéry, Daumesnil Gare de Lyon), l’objectif est de construire une offre variée et équilibrée de nouveaux logements : sociaux, intermédiaires ou en accession à la propriété, correspondant aux besoins des habitants du 12e arrondissement.

Dernière mise à jour le jeudi 15 juin 2017

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris