Le Bois de Vincennes

Poumon vert de Paris, le Bois de Vincennes est un espace de respiration à dimension métropolitaine. D’une superficie de 995 hectares, il accueille de nombreux équipements culturels, des équipements sportifs et des usages de loisirs. C’est aussi un lieu de formation pour les futurs horticulteurs et un territoire concentrant les enjeux de biodiversité et de sensibilisation à la durabilité urbaine.

Le Bois de Vincennes compte près de 500 hectares boisés et accueille la Cartoucherie, le Parc floral, le Jardin tropical, une Aire d’Accueil des gens du voyage, un temple bouddhique, 3 plaines de jeux, un site de tennis, 2 stades, l’INSEP, 5 parcours sportifs en plein air, sans oublier le stade de Vincennes, le Parc zoologique, la Foire du Trône, des Cirques, l’évènement Paris Plane et le projet de baignade dans le Lac Daumesnil, l’Ecole du Breuil ou encore la Ferme de Paris. Il accueillera en 2019 un espace de baignade dans le lac Daumesnil.

Bois de Vincennes
route de la Pyramide
75012 Paris
  • Château de Vincennes
  • 12125 - PYRAMIDE ENTRÉE PARC FLORAL
Voir la fiche

Origine et évolutions du Bois de Vincennes 

Le Bois est indissociable du Château de Vincennes : appartenant auparavant à l’antique ceinture forestière qui entourait Lutèce, le Bois de Vincennes a été successivement propriété de l’Eglise, des Rois de France jusqu’en 1791, puis de l’Etat, jusqu’à ce que Napoléon III en fasse don à la Ville de Paris à condition que celle-ci l’entretienne et en fasse un lieu agréable de promenade et de distraction pour les masses industrieuses de l’Est Parisien.

C’est l’ingénieur Alphand qui, au XIXe siècle, affirme cette vocation de promenade avec une nouvelle impulsion pour l’aménagement paysager du Bois de Vincennes : sur le modèle des jardins anglais, des chemins de promenade aux lignes courbes sont créées, ainsi que quatre lacs et le réseau de rivières liant. De même, après la seconde guerre mondiale, les emprises militaires nées sous Napoléon Bonaparte sont progressivement rendues à la promenade et réaménagées pour recréer la trame paysagère des allées royales avec de grands axes droits typiques des jardins à la française.

Aujourd’hui, la Mairie du 12e, accompagnée de la Ville de Paris et de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement, continue d’affirmer la vocation de promenade et d’espace de respiration du Bois de Vincennes, tout en encourageant l’installation d’usages et d’équipements attractifs et respectueux de l’environnement. Pour chaque lieu et évènement, la politique est celle du moindre impact sur l’environnement.

Il existe dans le Bois une vingtaine de zones d’intérêt écologique prioritaire où la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement travaille à préserver la variété écologique la plus forte préservant les strates herborées, arbustives et arborées et en pratiquant une gestion différenciée des espaces. Grâce à cela le Bois de Vincennes héberge plusieurs centaines d’espèces de plantes, et d’insectes, dont certaines uniques, une cinquantaine d’espèce d’oiseaux dont des martins pêcheurs et aussi quelques mammifères comme une cinquantaine de renards.

Le Bois, un espace métropolitain partagé 

Le Bois de Vincennes fait pleinement partie du 12e arrondissement depuis 1929. La taille, la qualité de ses équipements culturels et sportifs et ses bénéfices en termes de nature en ville donnent une dimension métropolitaine à cet espace vert bordé par 7 communes (Saint-Mandé, Vincennes, Fontenay-sous-Bois, Nogent-sur-Marne, Joinville-le-Pont, Saint-Maurice et Charenton-le-Pont). Le Bois est donc par essence un espace métropolitain aux usages et enjeux partagés. Pour traduire en coopération cette réalité géographique, la Ville de Paris a souhaité associer les communes riveraines au sein d’un comité du Bois. Cet espace de gouvernance se réunit 3 fois par an. Pour améliorer son efficacité, 3 comités thématiques ont été créés : un comité des usages, un comité des déplacements et un comité paysage et environnement. Il s’agit par exemple de réfléchir et de partager des informations sur le devenir du patrimoine architectural et végétal du Bois, les pratiques événementielles, les usages sportifs ou culturels, la desserte en transports en commun, ou encore les aménagements paysagers.

La reconquête du Bois

La Charte d’aménagement du Bois de Vincennes, élaborée en 2003, vise au réaménagement du Bois pour une large ouverture au public et une valorisation de ses impacts positifs en termes de biodiversité. La municipalité a développé plusieurs outils en ce sens : la Charte du bois, qui a permis notamment plus de replantations que d’abattages ou la fermeture de voies ainsi rendues aux promeneurs et aux circulations douces ; l’appui à une meilleure desserte en transports en commun et à la diminution de la place des mobilités les plus polluantes .

Un espace de culture, de loisirs et de sports 

Si l’usage principal du Bois de Vincennes semble être celui de la promenade, il bénéficie également du dynamisme et de l’attractivité de nombreux équipements culturels, de loisirs et de sport.

Côté culturel, le Bois de Vincennes abrite notamment la Cartoucherie. Ancienne usine de munitions située au milieu du bois, ce site est successivement découvert par cinq compagnies théâtrales au début des années 1970 : le Théâtre du Soleil d’abord, puis le collectif du Théâtre de l’Aquarium, le Théâtre de la Tempête (qui abrite depuis 1985, l’Atelier de Recherche et de Réalisation Théâtrale), le Théâtre de l’Epée de bois, l’Atelier de Paris Carolyn Carlson et l’association de recherche des traditions de l’acteur. Aujourd’hui, ce lieu rencontre toujours un plein succès, avec une programmation riche et des festivals nombreux (June events, Festival des écoles du Théâtre Public…).

Plus d’informations relatives à la Cartoucherie

Le Parc Floral est l’un des quatre jardins parisiens formant le Jardin Botanique : lieu de détente pour les amateurs d'art floral et de promenade au vert, il accueille également de nombreux festivals et des équipements de loisirs.

Plus d’informations sur le Parc Floral

Le Bois de Vincennes accueille également l’Institut National du Sport et de l’Expertise de la Performance (INSEP), véritable pépinière de champions français. Le Sport dans le Bois c’est aussi : l’hippodrome, le Stade Persching (baseball), les plaines de jeux de la Faluère, du Polygone, de St Hubert et Pershing – Mortemart, deux centres équestres, le parc municipal des sports de la Ville de Vincennes, le stade Léo Lagrange, le tennis club de Paris Joinville, le stade de Joinville, le Clubs de boulistes, l’accueil de nombreuses courses à pied et cinq parcours sportifs de plein air !

Plus d’informations

Dernière mise à jour le jeudi 15 juin 2017

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris