Journal municipal - Notre 12e N°83-Oct-Nov-Déc 2018

  • 27 septembre 2018
  • Mis à jour le 1er octobre 2018
  • Publications

Notre 12e N°83 est sorti ! Retrouvez ci-dessous l'entretien de la Maire et le journal en livre numérique, en version sonore et en téléchargement au format pdf.

La version papier est distribuée dans toutes les boîtes aux lettres du 12e arrondissement.

Notre 12e #83 Octobre-novembre-décembre 2018

Notre 12e #83 Octobre-Décembre 2018

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Entretien de la Maire

« La mixité intergénérationnelle est devenue un marqueur fort de notre arrondissement »

Les nombreux projets engagés depuis 2014, les nouveautés pour les habitants du 12e, les clés d’une méthode participative… En cette rentrée et dans le cadre du compte rendu de mandat, Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12e, fait le point sur l’action municipale.

Notre 12e : On vous sait particulièrement attachée au 12e. Qu’est ce qui fait, selon vous, son attractivité ?

Catherine Baratti-Elbaz : Je vis dans cet arrondissement depuis mon arrivée à Paris, il y a près de 30 ans. C’est ici que j’ai élevé mes enfants. J’ai pu observer son évolution, notamment depuis 2001. C’est notable en ce qui concerne l’accueil des familles. Il y avait par exemple très peu de places en crèche il y a 17 ans. Aujourd’hui, nous les avons multipliées par deux et nous en ouvrirons plus de 500 d'ici 2020.

Le 12e dispose d’atouts indéniables : la qualité des équipements publics, l’accès aux transports, les grands espaces verts et le Bois de Vincennes, le dynamisme culturel, commercial... Notre cadre de vie est équilibré entre les logements, les commerces, les bureaux et c’est pourquoi les familles s’y sentent aussi bien. Aujourd’hui, nous continuons à proposer du logement diversifié, à la fois pour les étudiants, toutes les familles et les personnes âgées. La mixité intergénérationnelle est ainsi devenue un marqueur fort de notre arrondissement. Je veux que toutes les familles s’y sentent bien et puissent rester y vivre.

Notre 12e : Comment impliquez-vous les habitants dans l’évolution de l’arrondissement ?

Catherine Baratti-Elbaz : Depuis 2014, la participation des habitants ne fait que progresser. On le voit très objectivement avec le nombre de projets déposés au Budget Participatif, la présence dans les réunions publiques ou la fréquentation au Forum des associations de rentrée.

Les habitants du 12e ont bien compris qu’ils faisaient partie intégrante de la décision. C’est avec eux que nous faisons évoluer cet arrondissement. Je pense ici aux projets urbains d’envergure tels que la Caserne de Reuilly, Gare de Lyon-Daumesnil, Bercy-Charenton ou encore plus simplement l'aménagement de la place Maurice de Fontenay.

Les habitants se mobilisent autant sur un aménagement de quartier que pour des projets de beaucoup plus grande envergure.

Notre approche collaborative s’approfondit encore au fil du temps. Nous expérimentons depuis quelques mois les « tours de table » réunissant les acteurs institutionnels, les conseils de quartiers et les habitants autour d’une problématique pour réfléchir ensemble à des pistes d’amélioration. Cette méthode fonctionne pour apaiser et nous continuons.

Notre 12e : Cela ne perturbe-t-il pas la prise de décision ?

Catherine Baratti-Elbaz : Associer les habitants, de la co-construction à la simple consultation, ce n’est pas renoncer à ses responsabilités d’élu. Bien au contraire. La décision est toujours plus fragile quand on la prend seul.

Même quand une décision est prise, nous savons la faire évoluer.

Catherine Baratti-Elbaz,
Maire du 12e

Partager, confronter les points de vue, cela permet de faire avancer l’intérêt général. Associer est donc un acte politique fort. D’ailleurs, il nous arrive de revenir sur une décision suite aux remarques des habitants. Je pense ici au stade Léo Lagrange qui sera bien rénové mais sans nouveaux logements construits à proximité ou encore, plus récemment, à l’abandon du projet de baignade dans le lac Daumesnil. Dans ces deux cas, les élus ont été particulièrement à l’écoute. Même quand une décision est prise, nous savons la faire évoluer.

Notre 12e : Comment avez-vous intégré les événements imprévus ?

Catherine Baratti-Elbaz : Nous avons effectivement des sujets qui ont émergé depuis 2014, comme la sécurité. En 2015, le 12e a été frappé de plein fouet par les attentats et le traumatisme collectif qui a touché la France. Cela conditionne bien évidemment notre façon de faire vivre l’espace public. Depuis lors, chaque projet, chaque manifestation, chaque espace doit être pensé selon des aspects de sécurité nouveaux.

Je citerais aussi l’organisation de la Foire du Trône. Avec la Maire de Paris, nous avons décidé cette année, dans le respect des forains comme des usagers, de réduire de manière significative son impact et ses nuisances pour les habitants du 12e. Tout en préservant son caractère populaire, nous avons fait de la Foire une fête moins gênante pour ses riverains et nous allons poursuivre dans ce sens.

Notre 12e : Qu’est ce qui a changé concrètement depuis 2014 et quel est pour vous le projet le plus emblématique ?

Catherine Baratti-Elbaz : Concernant les équipements publics, nous aurons inauguré entre 2014 et 2020 deux beaux gymnases : Althea Gibson déjà opérationnel à Bercy et bientôt, le gymnase-pont Victor « Young » Perez, Porte de Vincennes.

Parce qu’il s’agit là d’un enjeu central pour Paris, nous avons également développé l’accès au logement pour tous. En cela, le projet de la Caserne de Reuilly est emblématique. Nous pouvons être fiers de redonner vie à un patrimoine qui était fermé et vide depuis plusieurs années. Nous rendons la Caserne de Reuilly aux Parisiens !

Avec un jardin de près de 5 000 m2 ouvert à tous, des logements variés, une crèche, des commerces de proximité, un cabinet médical et paramédical. Je sais que ce projet est apprécié et très attendu par les habitants !

Nous rendons la Caserne de Reuilly aux Parisiens !

Catherine Baratti-Elbaz,
Maire du 12e

J’ai également envie de vous parler de la vie de nos quartiers, avec l’émergence de nouveaux lieux comme Ground Control près de la Gare de Lyon ou la terrasse estivale du Palazzo au Palais de la Porte Dorée. L’espace associatif inauguré dans l’ancienne école Gabriel Lamé symbolise aussi notre attachement à la vitalité associative. Enfin, sur le plan culturel, nos partenaires font preuve de beaucoup de dynamisme et travaillent de plus en plus en réseaux sous notre impulsion. Les habitants du 12e savent en profiter. On compte aujourd’hui près de 9 000 détenteurs du Pass Culture.

Dans un tout autre domaine, nous pouvons nous féliciter que les enfants du 12e mangent aujourd’hui à la cantine des menus composés à plus de 50% d’aliments issus de l’agriculture biologique. C’est loin d’être le cas partout ! 10 000 repas sont servis chaque jour, avec un menu végétarien par semaine pour tous et toujours des produits de saison.

Notre 12e : Les habitants se disent souvent mal-informés. Comment y remédier ?

Catherine Baratti-Elbaz : Effectivement aujourd’hui, via les réseaux sociaux, il est facile à tout détracteur de lancer une rumeur sur les projets que nous menons. Nous nous attachons donc à toujours mieux informer les habitants de l’action municipale. Au-delà de la modernisation de nos outils, nous avons renforcé la transparence et la pédagogie. Je pense ici aux procédures pour attribuer des places en crèche, répartir les brocantes, soutenir les acteurs culturels, instruire les demandes de logement social mais aussi aux fréquentes réunions publiques organisées chaque année.

Notre 12e : Comment le 12e répond-il à l’enjeu climatique ?

Catherine Baratti-Elbaz : Le 12e devient un arrondissement éco-responsable. Tous les jours, nous gagnons du terrain sur le bitume avec la plantation d’arbres, les projets de végétalisation, la création de nouveaux jardins… L’objectif est bien de répondre, dans la densité de notre ville, aux enjeux climatiques. Regardez le projet de réaménagement des deux places de la Nation et de la Bastille, la plantation de houblon sur le mur de l’Opéra Bastille et la création d'un potager sur son toit, comme celui sur le toit de l’école maternelle Bercy… l'adaptation de la ville est engagée. Nous développons l’agriculture urbaine comme jamais nous ne l’avions fait. Dans nos cours d’écoles, nous aménageons des îlots de fraîcheur pour nos enfants, comme en témoigne la création d’une cour oasis à l’école maternelle du 70 avenue Daumesnil.

Tous les jours, nous gagnons du terrain sur le bitume

Catherine Baratti-Elbaz,
Maire du 12e

Je veux aussi citer la collecte des déchets alimentaires en pieds d’immeuble pour lequel le 12e a été précurseur, avec le soutien financier de la Métropole du Grand Paris. Nous sommes très observés par les autres communes. Le 12e doit être exemplaire dans ce domaine car cette collecte est amenée à être étendue à tout Paris dans les prochains mois.

Notre 12e : Quel est l’impact des politiques métropolitaines et parisiennes pour les habitants du 12e ?

Catherine Baratti-Elbaz : Un habitant du 12e est un Parisien et notre ambition est que chacun, à Paris, ait accès à la même qualité de service. Malheureusement, il y a encore trop de disparité Est-Ouest. Rappelons que cet hiver, le 12e a pris toute sa part dans l’accueil des réfugiés et la mise à l’abri des plus -démunis, avec l’ouverture de l’un des plus grands centres d’hébergement d’urgence. Le CHU du Bastion de Bercy a été pensé et réalisé dans la confiance. Nous avons assumé nos responsabilités et nous avons fait le lien entre les acteurs institutionnels et les habitants. Mais nous ne pouvons pas être seulement quelques arrondissements à répondre à cette détresse. Ici, la Métropole du Grand Paris a un rôle majeur à jouer.

Notre 12e : Que reste-t-il à faire d’ici 2020 ?

Catherine Baratti-Elbaz : Encore beaucoup ! Nous allons développer la vie étudiante avec l’arrivée de la Sorbonne Nouvelle avenue de Saint-Mandé. Nous allons poser les bases de l’émergence d’un nouveau quartier à Bercy-Charenton. Les places de la Bastille et de la Nation, emblématiques de la capitale, sont en cours de réaménagement. Nous avons encore des milliers d’arbres à planter, des écoles et collèges à rénover. Nous pouvons être fiers de porter collectivement l’ensemble de ces avancées pour le 12e.

Je dois dire aussi mon regret de ne pas voir avancer la rénovation du lycée Paul Valéry bloquée par la Région et qui impacte la reconstruction du collège que nous avions programmée. Je connais et je partage les inquiétudes de la communauté éducative à ce sujet.

Notre 12e : Aujourd’hui, quel regard portez-vous sur la responsabilité de Maire ?

Catherine Baratti-Elbaz : La fonction est passionnante. Les Parisiens sont exigeants mais ils savent reconnaître nos efforts d’écoute et la prise en compte de leurs demandes. Je ne suis pas responsable de tout mais je suis leur première interlocutrice. Cette proximité quotidienne, 7/7 jours, tout au long de l’année demande une forte disponibilité. Heureusement, la fonction n’est pas isolée. L’équipe municipale avec les adjoints, les conseillers délégués, les responsables des services de l’État (le Commissaire, les représentants de l’Éducation nationale…), les conseillers de quartier et tous les habitants actifs et engagés sont essentiels dans la conduite de mon action. Il faut également souligner le travail remarquable des agents municipaux qui portent le service public. Être maire, c’est être porte-parole des habitants, c’est fédérer les acteurs pour répondre aux situations collectives. Évidemment, avec

145 000 habitants, il est frustrant de ne pas pouvoir répondre à chaque situation particulière mais nous sommes constamment à l’écoute des besoins et à la recherche de l’intérêt général.

Notre 12e : Comme chaque année depuis le début du mandat, vous allez échanger avec les habitants sur votre bilan. Qu’attendez-vous de ces rencontres ?

Catherine Baratti-Elbaz : L’exigence démocratique est forte. Le compte rendu de mandat est un temps particulièrement important, chaleureux et agréable. C’est l’occasion de prendre le temps collectivement, de faire le point sur la vie dans notre arrondissement. Nous rendons compte de l’année écoulée, des avancées et des points à améliorer. Tous les habitants recevront prochainement dans leur boîte aux lettres le compte rendu de l’année 2018. Je serai heureuse de les retrouver pour en discuter !

Je ne suis pas responsable de tout mais je suis la première interlocutrice des habitants

Catherine Baratti-Elbaz,
Maire du 12e

Au sommaire du N°83 octobre-décembre 2018

Dossier : Il fait bon être parent dans le 12e

Durable : Continuons à faire rouler nos bus avec nos déchets

Seniors : C'est bientôt le salon des seniors

Dossier : le 12e plus vert, plus durable, avec vous !

En mutation : Bercy-Charenton, panorama du nouveau "morceau de ville"

En travaux : Du sol au plafond (carte de l'ensemble des travaux dans les équipements publics cet été)

Culture : 12X12, le festival culturel du 12e

Le Journal en téléchargement

Dernière mise à jour le lundi 1er octobre 2018

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris